La Malaisie : nouvel eldorado du e-commerce ?

Kuala Lumpur Malaisie - E-commerce en Malaisie
48% de la population malaisienne passe par internet pour faire ses achats et cette part devrait encore augmenter (de 15 millions d’utilisateurs en 2017, on devrait atteindre les 21 millions d’ici 5 ans).
Cette évolution du parcours client vers les plateformes digitales est également encouragée de plus en plus clairement par le gouvernement de Malaisie. En effet, celui-ci a récemment lancé une Digital Free Trade Zone au côté d’Alibaba. Il s’agit d’un hub à destination notamment des petites et moyennes entreprises du e-commerce malaisiennes et plus largement asiatiques. Celui-ci devrait faciliter les échanges avec la Chine.

Les principaux acteurs 

Lazada

Très connu et développé en Asie du Sud-Est, Lazada est un géant asiatique du e-commerce en B2C. On estime le trafic sur la version Malaisienne de Lazada, à 30,3 millions d’utilisateurs en juin 2017. Le site, clairement leader du e-commerce en Malaisie, vient juste d’être racheté par Alibaba (que l’on connait un peu maintenant !) en 2016.

Logo Lazada - E-commerce en Malaisie

La Digital Free Trade Zone, lancée par le gouvernement et épaulée par Alibaba, devrait rapporter encore beaucoup à Lazada. Et, on peut supposer, sans grand risque de se tromper, qu’Alibaba va bénéficier de retours sur investissement favorables.

A titre de comparaison, le premier site e-commerce en France est Amazon qui compte un trafic mensuel d'environ 24,3 millions d'utilisateurs uniques (soit 48% de la population internaute).

11street

Logo 11street - E-commerce en Malaisie

Concurrent direct de Lazada, 11street est un grand magasin en ligne et une marketplace B2C. Originaire de Corée du Sud, le site a ouvert en Malaisie en 2014 suite à la création d'une joint-venture entre SK Planet (entreprise sud-coréenne propriétaire de 11street en Corée du Sud) et Celcom Axiata (entreprise malaisienne de télécommunication). On estime le trafic de 11street a 10,2 millions d’utilisateurs en juin 2017.

Lelong.my

Logo lolongmy - E-commerce en Malaisie

Le site malaisien était à l’origine, en 1998, un site d’enchères. Depuis il s’est diversifié vers le modèle de marketplace B2C et C2C. On estime son trafic en juin 2017 à 6,2 millions d’utilisateurs.

Et beaucoup d’autres

Je vous ai présenté les trois acteurs principaux sur le marché Malais. Mais nombreux sont ceux à se partager le reste du marché. Et Amazon dans tout ça ? Amazon n’est pas encore présent en Malaisie. Mais son accélération dans son développement récemment à Singapour marque certainement le déploiement proche de la firme sur les marchés asiatiques. 

Acteurs du e-commerce en Malaisie
© Connect with Asia, 2017 / Données: aseanup.com

 

Pour quel type d’achat ?

En terme d’articles achetés, ce sont les ventes d’électroniques qui se portent le mieux (426 millions de dollars). Tout ce qui est meubles et équipements, est également très populaire (261 millions de dollars). Le segment du jouet (183 millions de dollars) domine la mode (134 millions de dollars), la nourriture et les produits d’hygiènes (72 millions de dollars) arrivent ensuite. On s’attend à voir le revenu augmenter pour chacun de ces segments d’ici à 2022.

 

Avec quel support ?

Avec un taux de pénétration du smartphone de 62,8% et d’internet de 68%, il semble que le mobile soit un outil très apprécié par la population. Cela va d’ailleurs dans le sens du reste de la région du Sud-Est asiatique.

La majorité des achats en lignes se font  cependant encore sur ordinateur: 40% de la population utilisatrice d’internet âgée de 16 à 64 ans a effectué un achat en ligne par son ordinateur. Cependant, le mobile n’est pas très loin puisque c’est 38% de cette même population qui a effectué un achat en ligne sur son smartphone.

Pensez-vous qu'Amazon aurait intérêt à s'aventurer sur un marché aussi concurrentiel ?

Sources

"Digital in 2017: Southeast Asia". We Are Social et Hootsuite, janvier 2017.

"eCommerce Malaysia". Statista, octobre 2017.

"Top e-commerce sites in Malaysia 2017". aseanup.com, décembre 2017.

"Jack Ma opens Malaysia’s ‘digital free trade zone’ with an eye to Southeast Asia’s ecommerce boom". Steven Millward pour techinasia.com, novembre 2017.

"Lazada – The Amazon Of South East Asia?". valuewalk.com, août 2017.

Articles similaires

Partagez cet article !
  • 12
    Partages

Laisser un commentaire